Gilets Jaunes Tragique accident

À Marseille, lors des affrontements entre les gilets jaunes et les forces de l'ordre, une vieille dame a été atteinte par une grenade lacrymogène. Elle est décédée à l'hôpital. 

Tragique accident en marge des manifestations des gilets jaunes, ce samedi à Marseille (Bouches-du-Rhône). Une femme de 80 ans a été blessée par une grenade lacrymogène alors qu'elle se trouvait dans son appartement. Transportée à l'hôpital marseillais, elle est malheureusement décédée au bloc opératoire.

Née en 1938 et de nationalité algérienne, la vieille dame se trouvait chez elle et c'est en voulant fermer les volets de son appartement, situé au quatrième étage d'un immeuble proche de la Canebière, qu'elle a été heurtée au visage par un projectile. Transportée à l'hôpital de la Timone, puis à celui de la Conception, la malheureuse est décédée d'un choc opératoire.

"On a retrouvé chez elle des plots de grenades", a rapporté Xavier Tarabeux, procureur de la République de Marseille. "À ce stade, on ne peut établir de cause à effet entre la blessure et le décès", a-t-il fait savoir. Une autopsie a été pratiquée ce lundi. 

Samedi 1er décembre en fin de journée, de violents incidents ont éclaté sur le Vieux-Port, puis sur la Canebière, en marge des manifestations des gilets jaunes, organisées dans la cité phocéenne. D'après une amie de la victime, celle-ci cherchait à se protéger des gaz lacrymogènes en fermant ses volets lorsqu'elle a été blessée au visage. 

Rubriques

Société