Gilets jaunes Agression homophobe

Dans l'Ain, un élu et son compagnon, homosexuels, ont été agressés par des gilets jaunes en raison de leur orientation sexuelle. Leur voiture a été saccagée. 

En plein mouvement de blocage ce samedi, un élu de Bourg-en-Bresse (Ain) et son compagnon ont subi une agression homophobe, de la part de "gilets jaunes", rapporte La Voix de l'Ain. 

Raphaël Duret, conseiller municipal de Bourg-en-Bresse, et son compagnon, se trouvaient dans leur voiture ce samedi en fin de matinée lorsqu'ils se sont engagés sur un rond-point menant au centre commercial de Bourg-en-Bresse, où ils souhaitaient faire leurs courses. Mais l'accès était barré par plusieurs manifestants. Les deux hommes, qui ne savaient que faire, ont quand même tenté d'avancer, c'est à ce moment que plusieurs "gilets jaunes" les ont agressés sans qu'aucun autre manifestant ne tente de s'interposer. 

"Ils ont tenté de nous arracher de nos places, un cauchemar, on a rien compris", rapporte l'élu dans le journal local. Les "gilets jaunes" ont également entrepris de briser le pare-brise arrière et le rétroviseur de la voiture, tout en cassant un feu. L'élu et son compagnon ont également subi des injures homophobes : "J'ai entendu certains manifestants dire, "je le reconnais, c'est un pd. À partir de là, ils nous ont menacés", rapporte Raphaël Duret. Finalement, des policiers présents sur les lieux parviennent à extraire les deux hommes et les mettre en sécurité. 

Le compagnon de Raphaël Duret affirme avoir reçu des menaces de mort sur Twitter. Le couple a décidé de porter plainte. 

Rubriques

Société