Gilbert Cuzou, proche collaborateur du candidat Hamon, en garde à vue pour viol

D'après Libération, Gilbert Cuzou, conseiller régional d’Ile-de-France et ancien membre de la campagne présidentielle du socialiste, est visé par cinq plaintes d'abus sexuels, dont une pour viol.

Libération révèle ce jeudi qu'un proche collaborateur de Benoît Hamon durant sa campagne présidentielle est en garde à vue depuis mardi dans les locaux du  3e district de la police judiciaire de Paris. Gilbert Cuzou, 34 ans, conseiller régional d’Ile-de-France et ancien membre de la campagne présidentielle du candidat socialiste, est visé par cinq plaintes, dont une pour viol.

Ancien collaborateur du député frondeur PS Pascal Cherki, Gilbert Cuzou devrait être déféré ce vendredi 26 janvier. Toutes les victimes qui l'accusent d'abus sexuels gravitent autour de Benoît Hamon et ont de près ou de loin pris part à sa campagne présidentielle. 

«Le non-consentement était établi, il continuait quand même», rapporte dans Libération une proche de Hamon. «Elles ont reçu des centaines de textos. C’était du harcèlement pur», affirme une autre. Des accusations d'autant plus graves que le candidat Benoît Hamon avait fait de l'égalité femmes-hommes l'un de ses chevaux de bataille et que presque tous les faits reprochés à Gilbert Cuzou se sont déroulés durant la campagne présidentielle, au QG de Hamon ou bien en marge de meetings.

Depuis l'ouverture de l'enquête sur Gilbert Cuzou, suscitée par les témoignages des deux premières plaignantes, deux militantes socialistes, trois autres plaintes ont été déposées, dont une pour viol. 

Pour l'avocat de Gilbert Cuzou, les accusations sont grotesques. «Son nom a été jeté en pâture sur la place publique, nous sommes satisfaits qu’il puisse enfin se défendre, assure son avocat, Philippe Ohayon. Espérons désormais que l’enquête se déroulera loin des remous politiques.»

Rubriques

Société