Selon le ministre de l'Intérieur, un projet d'attentat visant des boîtes de nuit gay a été déjoué le 22 août à Paris.

Gérard Collomb a annoncé ce mardi qu'un attentat avait été déjoué le 22 août dernier à Paris. Un "projet d'action violente" qui ciblait "des boîtes de nuit parisiennes, visant en particulier des établissements gays", a précisé le ministre de l'Intérieur lors de son audition à l'Assemblée nationale dans le cadre du projet de loi sur la sécurité intérieure. Toujours selon le ministre, douze projets d'attentats au total ont été déjoués depuis le début de l'année et 17 lieux de culte ont été fermés.

Il a ensuite mentionné d'autres projets d'attentats qui auraient été compromis, dont un projet d'attaque à la kalachnikov visant un fonctionnaire de police. "Ce que veut Daesh : diviser la communauté nationale et arriver à faire que dans notre pays, il y ait des affrontements entre les Français. C'est le piège dans lequel nous ne devons pas tomber", a déclaré l'ancien maire de Lyon.

"La menace (...) va persister pendant longtemps encore"

"La menace, chacun en a conscience aujourd'hui, va persister pendant longtemps encore. La propagande qui est celle de Daesh continue à influencer sur notre territoire un certain nombre d'esprits", a-t-il ajouté.

Malgré cette "menace" de grande ampleur, Gérard Collomb n'est pas revenu sur la mesure de l'exécutif consistant à mettre fin à l'état d'urgence en transférant certaines de ses mesures dans le droit commun.

Réagissez !

Vous devez être connecté pour commenter

L'appli !

L'application mobile Le Vrai Site

Téléchargez maintenant !