Il est reproché au fonctionnaire d'avoir jeté à la poubelle un téléphone portable qu'il avait retrouvé près d'un distributeur de billets, place de la Libération à Vannes...

Ce lundi s'est tenu le procès en correctionnelle d'un gendarme de 38 ans. L'homme comparaissait pour s'être débarrassé d'un téléphone portable, découvert à proximité d'un distributeur bancaire à Vannes le 6 décembre 2015.

Après avoir dans un premier temps cherché à le débloquer pour découvrir son propriétaire, le gendarme l'avait glissé dans l'une de ses poches. Puis, le fonctionnaire de police qui n'était pas en poste au moment des faits l'avait tout simplement jeté à la poubelle, ne sachant pas quoi en faire.

Le gendarme muté dans une autre brigade

L'affaire aurait pu s'arrêter là si le propriétaire du smartphone n'avait pas porté plainte au commissariat de Vannes où avaient été visionnées les bandes de vidéosurveillance de la banque. C'est alors que le gendarme avait été interpellé par ses collègues et accusé de vol. Sanctionné par sa hiérarchie, il a depuis été muté dans une autre brigade.

Suite à la première audience qui s'est déroulée ce lundi au tribunal correctionnel de Vannes, le parquet a requis une amende de 500 euros à l'encontre du gendarme. Quant au propriétaire du téléphone portable, il s'est constitué partie civile et réclame 790 euros au bénéfice du préjudice matériel ainsi que 400 euros pour préjudice moral. Le jugement, mis en délibéré, sera rendu le 25 septembre prochain.

Réagissez !

Vous devez être connecté pour commenter

L'appli !

L'application mobile Le Vrai Site

Téléchargez maintenant !