La musique classique comme arme anti-squatteurs. Il fallait y penser...

Voilà trois mois que le haut-parleur du parvis aérien sud de la gare SNCF de Rennes ne cesse de diffuser des airs d'opéra et de la musique classique. Le son poussé à fond, cette initiative a pour but de chasser les SDF et les marginaux qui zonent aux alentours, rapporte un employé SNCF à Ouest France.

"Des clients de la gare étaient quotidiennement importunés par des marginaux et parfois, ça tournait mal, depuis que l’on diffuse cette musique, il y en a beaucoup moins qui restent sur place. Apparemment, ils n’aiment pas du tout", explique l'agent de sécurité.

Une tactique confirmée au quotidien par SNCF Gares & Connexions : "Le but est de dissuader des personnes d’occuper le parvis, dont les accès sont réduits du fait des travaux en cours. Cette musique diffusée en continu ne les incite pas à rester sur place."

En procédant ainsi, la gare de Rennes reproduit des expériences similaires menées notamment au Canada et en Suisse, lesquelles se sont avérées fructueuses, mais ont également déclenché de nombreuses polémiques. Ainsi, la SNCF tient à rappeler qu'elle mène des actions en faveur des sans domicile fixe, via un service d'aide spécifique.

Réagissez !

Vous devez être connecté pour commenter

L'appli !

L'application mobile Le Vrai Site

Téléchargez maintenant !