France : un quota de migrants

Le Premier ministre français, Edouard Philippe, a annoncé mercredi le premier quota de travailleurs migrants du pays dans le cadre de la campagne de l'administration Macron en faveur de politiques d'immigration plus strictes.

Edouard Philippe a annoncé lors d'une conférence de presse que le plan aiderait la France à "reprendre le contrôle" de sa population migrante croissante. "Reprendre le contrôle signifie que lorsque nous disons oui, c'est vraiment oui, et lorsque nous disons non, c'est vraiment non", a déclaré Philippe, qui est au service du président Emmanuel Macron. "Nous avons décidé d'aller loin dans l'ouverture là où nous pensons que c'est bon pour la France, et d'aller loin dans les restrictions où les abus sont intolérables."

La nouvelle politique devrait entrer en vigueur au cours de la prochaine année et accordera des visas en fonction des besoins de l'employeur et de l'industrie du pays. Il comprendra également des mesures visant à refuser de fournir des soins médicaux aux demandeurs d'asile nouvellement arrivés pendant une période pouvant aller jusqu'à trois mois. "Il s'agit que la France recrute en fonction de ses besoins”, a déclaré la ministre du Travail, Muriel Penicaud. "C'est semblable à ce qui se fait au Canada ou en Australie”.

L'immigration est maintenant devenue une préoccupation politique majeure pour le parti de Macron, La République en Marche, car les électeurs de droite continuent de menacer ses chances de reconquérir le pouvoir en 2022.

Rubriques

Société