L’émission culte a décidé de se renouveler et de supprimer une de ses épreuves les plus mythiques : l’épreuve des cylindres. Peut-être souhaite-t-elle soigner son image...

C’est l’un des défis les plus emblématiques de l’émission : Fort Boyard a décidé de retirer l’une des épreuves les plus anciennes . Apparue en 1993, celle-ci consistait à ramper à califourchon sur des cylindres afin d’attraper la clé attachée au bout du parcours. Le concept a été de nombreuses fois critiqué, car jugé sexiste par beaucoup.

En effet, les candidats ayant relevé l’épreuve ne sont presque exclusivement que des femmes. Seulement 6 hommes ont relevé cette épreuve contre plus de 90 femmes. La première année, le passage des cylindres était filmé de dos avant que les angles de vue ne changent dès 1994. Depuis, on ne compte plus les gros plans sur les décolletés et les formes avantageuses des candidates, ce qui donnait lieu à des séquences plutôt sexy. De nombreuses célébrités ont dû relevées cette épreuve avec, en autres, Delphine Wespiser, Iris Mittenaere, Jade Lagardère, ou encore Enora Malagré.

Fort Boyard souhaite soigner son image

Adventure Line Production a-t-elle choisi de supprimer cette épreuve pour faire taire les critiques ? “On y a été sensible, mais il s’agissait surtout de renouveler le jeu, a expliqué la production au Parisien. Nous disposons de peu de cellules sur le Fort. Soit on en rénove certaines soit on crée de nouveaux défis, les cylindres faisaient partie des plus vieilles épreuves. (...) France 2 renouvelle ses épreuves, comme chaque année.” Selon une ancienne participante et ex-miss France : « Il n’y avait rien de malveillant, mais les mentalités ont évolué. C’est bien que ça s’arrête. Ou alors, il faut envoyer autant d’hommes que de femmes. » Enora Malagré, ex-chroniqueuse dans Touche Pas à Mon Poste, avait opté pour un tee-shirt ras du cou l’été dernier.

La Cellule capitonnée va également disparaître

Fort Boyard a également décidé de supprimer l’asile, ou l’épreuve de la cellule capitonnée, suite à la révolte de nombreuses associations de malades psychiatriques qui dénonçaient “une discrimination”.

Réagissez !

Vous devez être connecté pour commenter

L'appli !

L'application mobile Le Vrai Site

Téléchargez maintenant !