Football : un défenseur de Ponte Preta expulsé pour avoir glissé un doigt dans les fesses d'un adversaire

Au Brésil, Ponte Preta jouait pour son maintien contre Vitoria. Un match qui s'est vu interrompu par un geste pour le moins inattendu...

Ce match était d'une grande importance pour Ponte Preta. L'équipe de l'ancien Bordelais Wendel allait pouvoir, en cas de victoire, éviter la relégation en Serie brésilienne. Face au club Vitoria (Salvador de Bahia), les choses se déroulaient plutôt bien : devant son public, le club menait 2-0 après seulement vingt minutes de jeu.

Seulement voilà : le défenseur central, Rodrigo, vétéran de trente-sept ans, a cru bon de glisser un doigt dans les fesses de l'attaquant Trèlles. Immédiatement repéré par le quatrième arbitre, Rodrigo s'est fait expulser sans ménagement.

Les choses auraient pu s'arrêter là et l'équipe de Ponte Preta remporter le match même sans lui, en se contentant de maintenir à peu près son score... sauf que, contre toute attente, ledit Trèllez a inscrit un hat-trick (trois but par une même personne) qui a fait gagner le match au club Vitoria. Une remontée suffisante pour envoyer Ponte Preta en Deuxième Division !

Après cet épisode désastreux, des supporters ont quitté les gradins pour envahir le terrain et des affrontements ont eu lieu avec la police. Le match n'était même pas terminé : il a été arrêté à la 85ème minute. Pendant tout ce temps, Rodrigo a préféré se faire discret en restant dans les vestiaires...

Rubriques

Société