Le fisc surveille les réseaux sociaux

L'administration fiscale a fait savoir qu'elle s'apprêtait à surveiller les réseaux sociaux, afin de détecter d'éventuels trains de vie supérieurs aux revenus déclarés. 

Selon l'extrait d'un entretien que Gérard Darmanin, ministre de l'Action et des Comptes publics, a accordé à l'émission Capital (M6), le fisc s'apprête à surveiller de près les réseaux sociaux, dès le début de l'année 2019. "Il y aura la permissivité de constater que si vous vous faites prendre en photo (...) de nombreuses fois, avec une voiture de luxe alors que vous n'avez pas les moyens de le faire, peut-être que c'est votre cousin ou votre copine qui vous l'a prêtée, ou peut-être pas", affirme notamment Gérard Darmanin. 

Le ministre a ajouté que les comptes personnels des Français sur les réseaux sociaux, "souvent publics", seront bien "regardés". En septembre dernier, Gérard Darmanin avait précisé que la surveillance de ces mêmes réseaux sociaux pourrait également servir à détecter des fraudes à la résidence fiscale. Cette expérimentation, déployée "sans doute au début de l'année prochaine", fait partie des mesures de la loi contre la fraude fiscale, adoptée par le Parlement au mois dernier. Celle-ci permet notamment de renforcer les sanctions avec, par exemple, la possibilité de rendre publics les noms des fraudeurs. 

Rubriques

Société