Fille au pair française morte calcinée : "que ces deux monstres soient punis", réclame la mère

Le couple de Londoniens accusé d'avoir tué Sophie Lionnet, jeune fille au pair française, doit comparaître ce mardi devant la justice britannique. La mère de la victime s'exprime.

Sophie Lionnet, 21 ans, a été retrouvée morte le 20 septembre dernier en Grande-Bretagne. Originaire de Troyes, son corps avait été découvert calciné dans le jardin de ses employeurs, Sabrina Kouider et Ouissem Medouni, situé à Wimbledon, dans le sud de Londres. 

Le couple inculpé pour meurtre et placé en détention doit comparaître ce mardi devant la justice britannique. Le procès devrait s'ouvrir en mars 2018.

"Que ces deux monstres avouent leur crime"

Contactée par LCI, la mère de Sophie Lionnet attend désormais avec impatience que lui soit rendue la dépouille de sa fille. "On m’avait dit fin novembre-début décembre, mais ça a encore été reporté, car il y a beaucoup de contre-expertises", a-t-elle confié à LCI. Le corps de la jeune fille ne devrait finalement pas être rapatrié en France avant janvier, voire février.

"Que ces deux monstres avouent leur crime et qu’ils soient punis. Qu’ils assument", a-t-elle exigé à propos de l'audience de plaider coupable qui se tient ce mardi. 

Jusqu'à maintenant, Sabrina Kouider et Ouissem Medouni ont toujours nié les faits qui leur sont reprochés.

Rubriques

Société