Les faux colis Amazon

Afin de dissuader ses livreurs de voler des colis, Amazon place parmi l'ensemble des paquets distribués de faux colis. Il appartient alors aux livreurs de décider de signaler leur présence ou bien de les voler...

Pour juger de l'intégrité de ses livreurs, Amazon a recours à une technique plutôt surprenante. L'entreprise place aléatoirement de fausses commandes parmi l'ensemble des paquets transportés par ses équipes de livraison. Des paquets, souvent vides, qui ne sont pas référencés dans les produits Amazon. Ainsi, lorsque le livreur les scanne, l'appareil lui précise qu'il s'agit d'une erreur et que ce paquet n'est attendu par aucun client Amazon. Des erreurs qui se répéteraient régulièrement lors de la distribution de colis, le livreur ne sait donc jamais s'il s'agit d'une véritable erreur ou bien d'un piège tendue par sa direction. Il a alors le choix : rapporter le colis à l'entrepôt en signalant l'erreur, ou bien le subtiliser. 

"Si vous ramenez le colis, vous êtes innocent. Si vous ne le faites pas, vous êtes un voyou", commente l'ancien directeur de DeliverOL, une entreprise qui distribue des colis pour Amazon. Un ancien responsable de la logistique de l'entreprise explique également : "Cela a été pensé comme un piège pour évaluer l’intégrité des transporteurs". 

Une méthode de vérification confirmée par Amazon : "Les contrôles et audits font partie intégrante des programmes de qualité et sont réalisés au hasard".

Rubriques

Société