Explosions à l’aéroport à Kaboul

La menace terroriste était imminente pour la foule rassemblée à l’aéroport de Kaboul en Afghanistan ce qui avait forcé les troupes présentes à fermer l’aéroport et a incité la Grande-Bretagne à dire aux citoyens bloqués de tenter de se rendre à la frontière avec le Pakistan. Des coups de feu ont été tirés sur un avion italien au décollage sans créer de dommages. Mais en début d’après-midi deux explosions ont eu lieu dans l’aéroport faisant une quinzaine de morts et de nombreux blessés. Les victimes sont principalement des civils et des enfants. La tension est au maximum ce qui amène l’ensemble des forces occidentales et américaines à quitter le pays au plus tard samedi, soit bien avant le 31 août. Une autre catastrophe humanitaire est à prévoir pour tous ceux qui resteront sur l’aéroport.

Rubriques

Société