Étudiantes chinoises renversées : le frère de l'automobiliste jugé pour « violences avec arme »

Le frère du conducteur déséquilibré qui avait renversé volontairement des étudiantes chinoises vendredi soir dernier va être jugé en comparution immédiate ce mardi pour avoir menacé avec un couteau son colocataire.

Le frère de l'homme qui avait délibérément renversé des étudiantes chinoises sur un passage piéton, vendredi soir à Blagnac, doit comparaître ce mardi pour avoir menacé son colocataire avec un couteau, apprend-on de source proche du dossier.

Un frère qui "évolue dans un islam radical"

Âgé de 32 ans, cet individu qui "évolue dans un islam radical" avait été entendu par les enquêteurs suite au passage à l'acte de son frère de 28 ans, atteint de schizophrénie. Furieux d'avoir dû se rendre au commissariat, il s'en est alors violemment pris à son colocataire qu'il soupçonnait de l'avoir "balancé aux flics", a précisé la même source. Dans la nuit de vendredi à samedi, le colocataire aurait été, d'après cette source, menacé avec un couteau puis frappé violemment.

Le frère de l'automobiliste présenté comme déséquilibré - la motivation terroriste ayant rapidement été écartée par les enquêteurs - il a été placé en garde à vue et devrait comparaître aujourd'hui pour "violence volontaire avec arme". Quant à son cadet, diagnostiqué schizophrène après plusieurs séjours à l'hôpital psychiatrique, il a été mis placé en détention suite à sa mise en examen dimanche pour tentative d'assassinats. 

Rubriques

Société