Alors qu'elle lisait les SMS de son voisin, une passagère sur un vol entre Seattle et San Jose a compris qu'elle avait affaire à un pédophile. L'homme a pu être arrêté, ainsi que sa complice.

Qui dira encore que la curiosité est un vilain défaut ? Car grâce à sa curiosité, une institutrice américaine a pu faire arrêter un pédophile

La passagère avait pris place sur un vol entre Seattle et San José, aux États-Unis. Son voisin était en train de pianoter un texto sur son téléphone portable. L'enseignante a donc laissé trainer un oeil pour voir ce que l'homme écrivait et ce qu'elle a découvert l'a horrifiée. En effet, son voisin était en train de décrire des attouchements qu'il avait fait subir à des enfants. "Je ne sais pas comment je l'ai vu, j'ai juste vu écrit en gros "enfant en sous vêtement", je me suis dit 'mais qu'est-ce que c'est que ça?' Mon cœur s'est emballé et ensuite j'ai vu d'autres textos arriver", explique-t-elle à Mercury News.

Pour conserver des preuves, l'institutrice a donc décidé de prendre discrètement des photos de l'écran. Au cours du vol, la femme a ensuite prévenu l'équipage et les hôtesses de l'air qui ont relayé les informations aux autorités au sol. A l'atterrissage, la police locale ainsi que le FBI de San Francisco attendaient l'homme de pieds fermes.

Après une courte enquête, les policiers ont identifié le destinataire des messages. Il s'agissait de Gail Burnworth, une baby-sitter de 50 ans qui gardait deux enfants de 5 et 7 ans. Selon les messages, Michael Kellar lui demandait de faire des attouchements aux petits. Les victimes ont pu être identifiées. Elles auraient été droguées et violées.

Tous deux se seraient rencontrés sur un site de rencontres. Arrêtés, ils ont été conduits en prison.

Réagissez !

Vous devez être connecté pour commenter

L'appli !

L'application mobile Le Vrai Site

Téléchargez maintenant !