États-Unis: un pâtissier devant la Cour suprême pour avoir refusé de créer un gâteau de mariage pour un couple gay

Un couple gay s'est vu refuser la confection de son gâteau de mariage par un pâtissier de Denver. Trouvant cette décision homophobe et discriminatoire, ils ont porté plainte contre le commerçant qui se retrouve aujourd'hui devant la Cour suprême.

Jack Phillips est un pâtissier chrétien évangélique très pratiquant, habitant à Denver. En 2012, un couple homosexuel tente de lui acheter l'un de ses gâteaux de mariage pour leur cérémonie, ce à quoi le commerçant s'oppose, arguant que créer ce gâteau pour un couple homosexuel serait pour lui un profond choc puisque même s'il accepte l'homosexualité, se retrouver impliqué dans un mariage homosexuel serait pour lui un profond heurt.

"Jésus était un charpentier, il n’aurait pas confectionné de lit pour cette union", se défend-il. Face à ce comportement discutable, le couple a donc décidé de porter plainte contre le pâtissier, mais le juge en charge de l'affaire ne s'estimant pas assez compétent pour rendre un verdict, il a confié l'affaire à la Cour suprême des États-Unis qui l'a accepté.

Une décision de justice qui pourrait avoir une réaction en chaîne négative pour les couples homosexuels

Comme le dénoncent les deux amoureux, Charlie Craig et David Mullins, si la justice se prononce en faveur du pâtissier, qui invoque sa liberté de religion et d'expression pour expliquer son refus, cela pourrait entraîner des conséquences désastreuses pour les couples de même sexe. En effet, ceux-ci risqueraient de se heurter dans leurs commandes de mariage à caractère artistique, comme des fleurs ou des plats, à des refus systématiques de la part des "religieux" non tolérants, très majoritaires aux États-Unis. La Cour suprême rendra son verdict avant le mois de juillet 2018.

Rubriques

Société