États-Unis : un homme abattu par la police à cause d'un canular téléphonique

L'homme, innocent, a été tué par la police suite à une fausse dénonciation par téléphone...

Le canular a terminé de manière dramatique. Samedi 30 décembre, un individu a appelé les forces de l'ordre pour signaler une prise d'otages dans une maison de Wichita, au Kansas. Malgré le fait que l'appel a été passé à plus de 2.000 kilomètres de la supposée prise d'otages, l'alerte a été donnée et les forces de l'ordre se sont mobilisées.

Un policier rapidement arrivé sur place a ouvert le feu sur l'habitant de la maison, pensant qu'il dirigeait une arme contre lui, or il n'en était rien. Le père de famille, âgé de 28 ans, est décédé sur le coup, ont rapporté samedi plusieurs médias locaux.

« L’individu qui a passé ce coup de téléphone a pris la vie de mon neveu, un père de deux enfants. Que ressent-on quand on est un meurtrier ? Je ne comprends pas les gens qui font cela », a déploré dans les colonnes du journal local la tante de la victime.

L'auteur du canular, un Californien de 25 ans répondant au nom de Tyler Barriss a été interpellé puis incarcéré à Los Angeles. Ce type d'appel calomnieux, baptisé "swatting" aux États-Unis, est un jeu malsain qui consiste à appeler les forces de l'ordre en leur fournissant de fausses informations, de manière à les faire intervenir au domicile d'une victime choisie bien souvent au hasard. Ce genre de canular, très dangereux, est en constante augmentation depuis quelques années.

Rubriques

Société