États-Unis - Elle tue ses deux enfants, perturbée par la demande de divorce de son mari

Une mère de famille vient d'être condamnée à 120 ans de prison. Celle-ci a avoué avoir tué ses deux enfants, après avoir été bouleversée par la demande de divorce que son mari lui avait faite la veille. 

Une femme, accusée d'avoir poignardé ses deux enfants en novembre 2016, vient d'être jugée et condamnée à 120 ans de prison. Une histoire des plus choquantes dont l'ex-mari a du mal à se remettre. 

"Je viens de poignarder mes deux enfants"

Un an et demi après les faits, Brandi Worley ne comprend toujours pas ce qu'il s'est passé. La jeune femme se souvient de ce mois de novembre 2016 dernier : alors qu'elle était dans sa résidence à Darlington, dans l'Indiana, son mari, Jason Worley, lui a annoncé qu'il souhaitait divorcer. Brandi, qui était dépressive à l'époque a été choquée par cette annonce. Le lendemain, alors que son époux dormait à l'étage du dessous, la mère de famille a assassiné ses deux enfants Tyler, âgé de 7 ans, et Charlee, âgée de 3 ans
À 4h35, lorsqu'elle a récupéré ses esprits, Brandi a directement appelé la police "je viens de poignarder mes deux enfants", déclare-t-elle, avant de se justifier "mon mari veut divorcer et voulait emmener les enfants."

"Mes enfants étaient toute ma vie"

Après avoir poignardé ses deux enfants, Brandi Worley a tenté de s'infliger à elle-même des blessures, se donnant un coup de couteau dans le cou. Malheureusement pour elle, après avoir été hospitalisée elle a survécu. 
La jeune femme a plaidé coupable devant le tribunal pour avoir comme ce double meurtre, et a été condamnée à 120 ans de prison. Son ex-mari, James Worley, quant à lui, déplore toujours la perte de ses deux enfants "mes enfants étaient toute ma vie, ils étaient tout pour moi."

Rubriques

Société