États-Unis : après avoir commandité l'assassinat de sa famille, il échappe de peu à la peine de mort

Bart Whitaker avait planifié le meurtre de toute sa famille. Ce jeudi soir, il a échappé in extremis à la peine capitale grâce au gouverneur du Texas qui a décidé de commuer sa sentence en prison à perpétuité. 

Un Américain qui avait commandité l'assassinat de ses proches a échappé de justesse à la peine de mort, ce jeudi soir. Le gouverneur du Texas, Gregg Abbott, a en effet pris la décision quelques heures à peine avant que son exécution programmée, de commuer sa peine de mort en prison à perpétuité. 

Le père de l'accusé, fervent militant contre la peine de mort, a été entendu. Il s'agit de la première décision en ce sens prise par le gouverneur du Texas. « Bart Whitaker doit passer le reste de sa vie derrière des barreaux, en punition pour son crime atroce », a indiqué Gregg Abbott par communiqué. Le détenu, âgé de 38 ans, ne pourra bénéficier d'aucune possibilité de remise en liberté conditionnelle et passera donc le reste de sa vie derrière les barreaux. 

Son père lui pardonne

Ce drame familial avait connu un retentissement sans précédent aux États-Unis, en 2003. Bart Whitaker n'avait pas hésité à commanditer l'assassinat de ses parents et de son frère. Son père, seul rescapé de l'attaque, avait rapidement choisi de lui pardonner, car il "croit en la rédemption". 

États-Unis : après avoir commandité l'assassinat de sa famille, il échappe de peu à la peine de mort

« Je suis reconnaissant pour cette décision, pas pour moi, mais pour mon père. Toute punition que j’ai reçue ou que je pourrai recevoir sera juste », a déclaré le prisonnier en apprenant seulement trente minutes avant le moment fatidique qu'il venait d'échapper à la peine capitale. 

Rubriques

Société