Esclavage sexuel dans la police afghane : la terrible consigne donnée aux soldats américains

Les soldats américains déployés en Afghanistan ont reçu des consignes spécifiques de leurs supérieurs, faisant passer la pédophilie pour une "pratique largement acceptée" sur le territoire. 

C'est un rapport officiel qui risque de faire grand bruit dans l'armée américaine. Une enquête menée par les services de l'inspecteur général du Pentagone a mené à des révélations effarantes sur les consignes données aux soldats américains déployés en Afghanistan.

Dans ce rapport, on découvre que les officiers américains réagissaient avec indifférence lorsqu'on leur faisait part des actes pédophiles dont étaient témoins les soldats américains, arguant qu'"on n'y peut rien", "C'est hors de notre contrôle", "C'est l'Afghanistan","C'est leur pays". Ce sont les soldats américains qui ont témoigné dans ce rapport, choqué par ce qu'ils avaient vu dans ce pays.

L'Afghanistan connu pour ses coutumes douteuses

Le "bacha-bazi" est une tradition afghane inhumaine et pourtant largement acceptée dans le pays, qui consiste à prendre pour esclave un jeune garçon âgé de 10 à 18 ans. Les jeunes garçons sont alors travestis en femme et sont utilisés par les hommes pour satisfaire leurs appétits sexuels.

Une pratique qui a pu se démocratiser dans le pays à cause de l'absence de véritable pouvoir en place et surtout grâce à la corruption qui ronge le pays. Les jeunes hommes, généralement kidnappés ou achetés à des familles pauvres, sont violés pendant des années par l'homme qui les possède. 

Rubriques

Société