Envoi d'une substance inconnue sur une base militaire américaine : 11 personnes traitées

Onze personnes, qui ont déclaré se sentir très mal après l'ouverture d'une enveloppe contenant une "substance inconnue", envoyée sur une base militaire aux États-Unis, ont été prises en charge. 

Le courrier a été envoyé sur la base Myer-Henderson Hall, près de Washington, aux États-Unis. Il contenait une "substance inconnue". Onze personnes qui se trouvaient à proximité de l'enveloppe lorsqu'elle a été ouverte se sont rapidement senties mal, elles ont été prises en charge, ont rapporté des responsables des Marines.

Le bâtiment où a été ouvert le courrier a également été évacué en entier et des analyses sont en train d'être menées. "Plusieurs marines sont actuellement soignés après cet incident", a fait le corps des Marines sur son compte Twitter, précisant que "l'enquête est en cours". "Les responsables de la police de la base travaillent avec des personnels habilités à manipuler les matières dangereuses, le NCIS (bureau d'investigation criminelle de la Marine) et le FBI. Le bâtiment a été évalué et évacué", précise également le communiqué. 

Trois militaires interrogés par la chaîne CNN ont expliqué avoir rapidement ressenti des "sensations de brûlure" sur les mains et le visage. Pour l'heure, le porte-parole des Marines, Brian Brock, souligne qu'il n'est pas possible d'affirmer qu'il s'agit d'une attaque terroriste. 

Rubriques

Société