Un entraîneur de gymnastique américain accusé de pédopornographie

Des caméras installées pour filmer les enfants ont notamment été retrouvées dans les vestiaires du club de gym où travaillait James Kivisto...

L'entraîneur se disait agréé par la fédération américaine de gymnastique, laquelle est toujours sous le choc du vaste scandale des centaines d'agressions sexuelles perpétrées par Larry Nassar, ancien médecin de l'équipe de gymnastique des États-Unis.

James Kivisto, âgé de 49 ans, travaillait et vivait également dans son club de gym privé, le Wind Gymnastics Center, situé dans la banlieue de Milwaukee, aux États-Unis. L'homme se retrouve désormais inculpé de pédopornographie pour avoir filmé à leur insu les jeunes élèves qui participaient à ses cours. 

Plus de 800 victimes potentielles

Ce jeudi, la police a annoncé avoir découvert pas moins de 100 images à caractère pédopornographique sur les ordinateurs et autres appareils numériques de l'entraîneur. « Nous savons qu’il va y avoir des centaines de victimes », a souligné le shérif du comté de Racine, Christopher Schmaling, tout en précisant avoir recensé plus de 800 enfants inscrits à ses cours privés. 

Déjà condamné pour pédopornographie en 1999

Ce nouveau scandale dans l'univers de la gymnastique aux États-Unis a pu être révélé grâce à la vigilance d'un parent d'élève, qui s'est aperçu de la présence de l'une de ses micro-caméras dans les vestiaires du centre. D'après le shérif en charge de l'affaire, James Kivisto avait déjà fait l’objet d’une enquête pour pédopornographie en 1999. 

La fédération américaine de gymnastique affirme avoir suspendu l’adhésion du club de l'entraîneur ainsi que celle de James Kivisto en personne. 

Rubriques

Société