Un employeur licencie en toute légalité ses 430 salariés par SMS

Récemment, un employeur a renvoyé ses 430 salariés par SMS, un moyen de licenciement considéré comme tout à fait légal. 

Le 16 avril dernier, un patron d'entreprise a viré la totalité de ses salariés, soit un total de 430 personnes, par le biais d'un moyen peu approprié, mais considéré pourtant comme légal : il les a virés par SMS

Il renvoie 430 salariés par SMS...

L'histoire s'est déroulée à Évry, le 16 avril dernier : alors que les 430 personnes travaillant dans l'entreprise de sécurité Bodyguard sont allées travaillées comme à leur habitude, elles ont eu une mauvaise surprise en rentrant chez elles : leur employeur, qui ne leur avait pas payé leur salaire du mois de mars, les a informés par SMS de leur licenciement : "veuillez cesser toute activité à partir de 19 heures ce soir. La société est en liquidation judiciaire", a-t-il envoyé, selon RTL

... Et c'est légal ! 

Si ce SMS n'a évidemment pas fait l'unanimité du côté des salariés, l'employeur est tout de même dans son droit : "lorsque l’employeur décide de licencier un salarié, il lui notifie sa décision par lettre recommandée avec avis de réception", indique le Code du travail. Ce dernier, en adéquation avec les avancées de notre société, prend en compte également le SMS, tant que l'employeur “s'assure que le salarié a bien eu bonne réception de sa notification de licenciement.

Rubriques

Société