Elle vend sa virginité pour 1,2 million d'euros à un acteur hollywoodien

Une étudiante, plus déterminée que jamais à monter son propre business, n'hésite pas à redoubler de créativité pour obtenir les fonds nécessaires : en 2017, la jeune femme avait touché le pactole en mettant en vente aux enchères... sa virginité ! 

Besoin d'arrondir vos fins de mois ? Jasmin, une étudiante de 26 ans, a trouvé comment toucher une très jolie somme en peu de temps : cette dernière a monté une vente aux enchères des plus insolites, puisque l'acheteur final repartira avec sa virginité

1,2 million d'euros pour sa virginité

En 2017, Jasmin, qui souhaitait monter sa propre société, a eu une idée des plus farfelues afin de récolter les fonds nécessaires : la jeune femme, âgée de 26 ans, a mis sa virginité en vente via le site Cinderella Escorts, occupant ainsi de nombreuses unes sur les médias britanniques. Les offres n'ont pas mis longtemps pour arriver : le site a en effet rapporté que la première fois de Jasmin serait «avec un acteur d'Hollywood pour 1,2 million d'euros», on peut dire que la jeune femme a touché le jackpot ! D'autres propositions ont également fusé, de la part d'un homme d'affaires à Munich, ainsi que d'un footballeur londonien. 

"Mes parents m'ont soutenue dès le début"

Jasmin a ainsi eu à choisir parmi son top 3 de prétendants, racontant : «La semaine dernière, je suis sortie avec trois gars pour manger à Londres. J'ai eu un rendez-vous avec un homme d'affaires de Munich, c'était un vrai gentleman et nous nous aimions beaucoup, mais pour être honnête, il était finalement trop vieux pour moi». Elle a finalement jeté son dévolu sur l'acteur qu'elle considère comme «un de mes acteurs préférés d'Hollywood. Je suis tellement étonné de savoir que c'est lui qui a acheté ma virginité. Être sa fan me rend plus nerveuse que de perdre ma virginité. Qui sait, peut-être qu'il deviendra aussi nerveux lorsqu'on se retrouvera à l'hôtel.»

Heureusement, la jeune fille peut compter sur le soutien de ses parents, toujours là pour l'épauler : «Mes parents m'ont soutenue dès le début. Ils sont d'accord. J'ai 26 ans et ils savent que je suis assez grande pour décider seule de ce que je fais de mon corps», a-t-elle affirmé. 

Rubriques

Société