Torturée atrocement

En milieu de semaine, une jeune femme a été retrouvée dans un état critique. Selon cette dernière, elle aurait été séquestrée et serait parvenue à s'enfuir en sautant par la fenêtre.

Elle fugue et se retrouve séquestrée

Mercredi dernier, après qu'une jeune fille de 18 ans se soit disputée avec son père, cette dernière décide de faire une fugue. Trois personnes acceptent de l'accueillir à leur domicile, mais la soirée dérape. Les deux hommes et la femme chez qui elle se trouve la séquestrent, la torturent et la violent, l'obligeant à sauter par la fenêtre pour pouvoir leur échapper. 

"On peut parler d'actes de barbarie"

Après avoir réussi à s'enfuir, la victime s'est précipitée dans une pharmacie afin de trouver de l'aide. L'homme présent dans les locaux a contacté les secours afin que la jeune femme se fasse hospitaliser. Selon lui, cette dernière était encore choquée et était couverte de marques indiquant qu'elle avait été torturée. Selon le procureur : "On peut parler d'actes de barbarie". Les coupables ont été interpellés et mis en garde à vue. 

Rubriques

Société