Egypte: Sissi de nouveau président avec 97,08% des voix

Le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi, 63 ans, a emporté la majorité des suffrages égyptiens, avec un total de 97,8% des voix.

L’Autorité nationale des élections a annoncé que près de 22 millions de voix ont soutenu la réélection du président. Suite à la destitution de Mohamed Morsi en 2014, Sissi avait été élu une première fois ; ce nouveau mandat durera quatre ans.

Un taux de participation en baisse 

Le taux de participation était le seul enjeu de cette élection ; le président de l'Autorité nationale des élections, Lachine Ibrahim, a annoncé qu’il y avait eu 41,5% de participation pour ce scrutin ; le gouvernement espérait au moins atteindre 47%, comme lors de l’élection de 2014.

Au total, plus de 92% des bulletins auront été validés, le reste étant jugé non conforme.

Une victoire très attendue 

La presse d’état annonçait depuis plusieurs jours la victoire de Sissi à plus de 90%. Le président était en effet confronté à un autre candidat, Moussa Mostafa Moussa, peu connu du grand public. Ce dernier aura obtenu seulement 2,92% des voix.

Parmi les autres candidats, certains ont été emprisonnés, comme le général Annan, pour violation de la loi. D’autres ont renoncé à cette élection en dénonçant les pressions dont ils étaient victimes.

Un président régulièrement critiqué

Abdel Fattah al-Sissi est souvent critiqué par les organisations de défense des droits de l’homme, qui dénoncent notamment la violation de libertés individuelles. Il lui est reproché sa répression contre l’opposition et contre les homosexuels.

Le département américain a annoncé être « impatient de continuer à travailler avec le président Abdel Fattah al-Sissi ». Cependant, Heather Nauert, porte-parole de la diplomatie américaine, a assuré vouloir également « encourager le respect de la protection des droits et libertés fondamentaux ».

Rubriques

Société