Égypte : au moins 184 morts lors d'une attaque contre une mosquée

Des hommes armés ont fait irruption dans une mosquée pendant que des fidèles étaient en train de prier. Au moins 184 personnes sont mortes, 125 autres ont été blessées.

Au moins 184 personnes sont mortes lors de l'attaque d'une mosquée dans le nord du Sinaï ce vendredi. Il y a également au moins 125 blessés, selon la télévision d'État égyptienne. 

Selon les premières informations, des hommes armés sont arrivés jusque devant le bâtiment à bord de quatre véhicules tout-terrain. Ils ont provoqué une explosion, puis ont ouvert le feu sur des fidèles en train de prier. Associated Press précise que les assaillants ont bloqué les issues en faisant exploser des voitures.

Une attaque pas encore revendiquée

Lors du premier bilan dressé par le ministère de la Santé, les autorités évoquaient 75 blessés, avant que le bilan ne s'alourdisse. Les victimes ont été prises en charge dans les hôpitaux voisins. Trois jours de deuil national ont été décrétés par le président égyptien, Abdel Fattah al-Sissi.

Les terroristes ont visé la mosquée al-Rawdah à Bir al-Abd, un village situé à une quarantaine de kilomètres de Al-Arish, la capitale du Nord-Sinaï. Dans cette région, les autorités combattent toujours des djihadistes de la branche égyptienne du groupe État islamique.

Pour le moment l'attaque n'a pas été revendiquée. Il s'agit du pire attentat perpétré contre des civils depuis 2013.

Rubriques

Société