Écrans : l'alerte est donnée

Une étude récente a été menée auprès d'enfants afin de connaître les impacts des écrans sur leur cerveau. Les résultats seraient plutôt alertants. 

Modification du cerveau 

Les Instituts nationaux américains de la santé (NIH) ont entamé des recherches auprès de 4 500 enfants de 9 et 10 ans, sur les conséquences que pourraient avoir les écrans sur leur cerveau, notamment si ces derniers y sont beaucoup exposés. L'échantillon étudié comprenait alors des enfants passant du temps sur internet ou sur leurs jeux vidéo, dont le cerveau a été analysé par le biais d'une IRM. Les premiers résultats sont alarmants, puisque les écrans pourraient modifier leur cerveau.

"Des tracés différents"

Selon l'un des docteurs, des "tracés différents" ont été constatés au niveau du cerveau des enfants qui passaient plus de 7 heures sur un écran. Cela s'expliquerait par "un amincissement prématuré du cortex, responsable des informations envoyées au cerveau par les cinq sens", et ce phénomène serait «considéré comme un processus de vieillissement du cerveau. » Cependant, les docteurs soulignent : « Nous ne savons pas si c'est causé par le temps passé devant les écrans. Nous ne savons pas encore si c'est une mauvaise chose. »

Rubriques

Société