Donald Trump bienveillant

Ce jeudi, Greta Thunberg avait reçu quelques « précieux » conseils de la part du chef de l’état américain Donald Trump. Il lui recommandait de se détendre et d’aller au cinéma.

Cette jeune militante a été élue « personne de l’année » par le magazine hebdomadaire américain Time. Un coup dans l’égo du président états-unien, qui avait déposé auparavant dans plusieurs établissements hôteliers des exemplaires factices, avec sa tête en couverture. Le Washington Post avait d’ailleurs très vite démasqué cette escobarderie.

Donald Trump piqué au vif

Donald Trump, a donc réagi à cette nouvelle sur Twitter en conseillant la jeune suédoise d’aller se détendre en communiquant son mécontentement : « tellement ridicule. Greta doit travailler sur son problème de gestion de la colère, puis devrait se faire un bon ciné avec un ami. Détends-toi Greta, détends-toi ».

On pourrait donc croire que le célèbre milliardaire républicain serait jaloux de la jeune fille. Cette dernière a su répondre comme il se doit à sa provocation. En effet, habituée à ses critiques, elle a rapidement agi en modifiant sa bio sur son compte Twitter. Elle se décrit ironiquement comme une : « jeune adolescente qui travaille sur ses problèmes de colère. En train de se détendre et de regarder un bon vieux film avec un ami ».

Ce n’est pas la première fois que la jeune fille prouve son sens de la répartie. Il y a deux mois, le président russe s’était permis de la qualifier de « gentille fillette ». Elle n’avait pas hésité à tourner en dérision la remarque sur sa bio : « adolescente gentille mais mal informée ».

Rubriques

Société