Dominique Cottrez: la femme qui a tué huit de ses enfants va être libérée

Dominique Cottrez, coupable d'avoir tué dès la naissance 8 de ses nourrissons, va être libérée après quatre ans d'emprisonnement. 

C'est une décision qui risque de ne pas faire l'unanimité qui a été rendue par le tribunal de l'application des peines. Alors qu'en 2015 elle avait été condamnée à neuf ans de prison pour ses huit infanticides par la cour d'assises du Nord, le tribunal d'Arras a expliqué qu'il "n'existe aucun risque de récidive de faits similaires" et que Dominique Cottrez "se reconnaît pleinement responsable de ses actes et tient à ce sujet un discours clair […]. Ni la peine ni la qualification pénale des faits ne sont discutées, les faits sont appréhendés à la mesure de leur gravité, sans être minimisés". En clair, cette dernière va être libérée.

Un mal-être profond

Lors de son procès, Dominique Cottrez était apparue comme une femme en "détresse". "Si cette femme prenait du plaisir, on n’aurait pas retrouvé les corps. Elle les conserve dans ce mécanisme du psychisme qui est complètement prisonnier. Elle se lève la nuit en hiver pour aller couvrir les corps d’une couverture , avait notamment plaidé son avocat lors de son procès. C'est à cause de son obésité et du jugement des autres sur son poids après la venue au monde de son premier enfant que la jeune femme a basculé dans l'horreur. "Ce qui devait être le plus beau jour de sa vie va se transformer en catastrophe monumentale. Ça l’a détruite", avait conclut Maître Carlier.

Rubriques

Société