Des distributeurs de protections hygiéniques gratuites dans les collèges et lycées ?

Bientôt, des serviettes et des tampons pourraient être distribués dans les toilettes des filles, en Ile-de-France. La présidente du conseil régional, Valérie Pécresse, s’est dite favorable à cette initiative. 

« C'est un problème qui n'avait jamais été remonté au sein du conseil régional (...) mais c'est un vrai sujet politique », a déclaré Mme Pécresse, la présidente (LR) du conseil régional d’Ile-de-France, au sujet de distributeurs gratuits dans les lycées franciliens, afin d’aider au mieux les adolescentes.

L’idée est venue de la part des élus RCDEC, acronyme de « Groupe Radical, citoyen, démocrate, écologiste et centriste ». « La question de l'accès aux protections hygiéniques de première nécessité n'est que trop rarement évoquée », a déclaré récemment la présidente des élus RCDEC.

Cette mesure, déjà été adoptée par les Américains dans un lycée du Queens à New York, semble toujours fonctionner. 

Un problème de concurrence ?

Une pétition a donc été lancée par l’internaute féministe Alee Shay. Cette dernière, qui a déjà obtenu plus de 3 500 soutiens, demande à la Secrétaire d’Etat en charge de l’Egalité Femmes-Hommes la possibilité d’installer des distributeurs de protections hygiéniques, que ce soit dans les collèges ou les lycées. Toutefois, une telle démarche peut poser un problème de concurrence déloyale. En effet, les commerçants et les pharmacies qui vendent des protections hygiéniques pourraient bien ne pas voir l'adoption de cette mesure d'un très bon oeil...

Rubriques

Société