Deux missiles tirés par la Corée du Nord

La Corée du Nord a lancé deux missiles balistiques, selon l’armée sud-coréenne. Ces tirs surviennent seulement quelques jours après les deux missiles de courte portée tirés en signe de protestation contre les exercices militaires prévus entre Séoul et Washington.

Les missiles qui ont été tirés mercredi “ont volé environ 250 kilomètres à une attitude de 30 kilomètres avant de tomber dans la mer de l’Est”, autrement dit la mer du Japon. C’est ce qu’a annoncé un responsable auprès du chef d'état-major sud-coréen à l’AFP. Ces missiles ont été tirés à l’aube, dans une zone non loin de Wonsan, sur la côte Est de la Corée du Nord. Le pays n’a pas confirmé ni nié les tirs.

Six jours plus tôt, Kim Jong-un avait supervisé les tirs de deux missiles de courte portée. Ceux-ci ont été tirés dans le cadre d’un premier essai, depuis la rencontre en juin de Donald Trump et Kim Jong-un. Ils avaient tous deux convenu que les discussions sur le programme nucléaire de Pyongyang devraient reprendre. Pyongyang a alerté sur le fait que ce processus pourrait mal se passer si des exercices communs entre les Américains et les Sud-Coréens avaient lieu comme prévu en août.

Rubriques

Société