Deux manifestants condamnés pour s'être dénudés à Auschwitz

Les deux membres d'un groupe, qui s'étaient mis tout nus à l'entrée du camp d'Auschwitz, ont écopé de un an et demi de prison pour l'un et de un ans et deux mois de prison pour le second.

Deux militants appartenant au groupe "Love Macht Frei", qui s'étaient dénudés devant l'entrée du camp d'extermination nazi d'Auschwitz il y a un an, ont écopé ce mercredi de peines de prison par un tribunal local, qui les jugeait pour avoir offensé ce "lieu de mémoire de l'humanité".

Un mouton tué "pour la paix"

Le Polonais Adam B. et le Bélarusse Mikita V. ont été respectisvement condamnés à un an et demi et un an et deux mois de prison ferme. En mars 2017, ils avaient tous les deux entrepris de se dénuder puis de s'attacher entre eux, devant l'entrée d'Auschwitz. Ils avaient au préalable suspendu une banderole blanche où il était possible de lire l'inscription "love" en rouge et tué un mouton. 

Les deux militants de ce groupe informel ont expliqué avoir agi pour une bonne cause en délivrant un message de paix. Face au procureur Mariusz Slomka, ils se sont tout de même dits désolés d'avoir fait souffrir un animal. 

Dans un communiqué publié après cette manifestation, l'année dernière, le groupe "Love Macht Frei" expliquait que le mouton tué représentait une "victime de la guerre à qui la vie avait été enlevée définitivement". 

Rubriques

Société