Deux islamistes renvoyés d'un club de football amateur en Seine-et-Marne

Les deux hommes, mis en examen dans une affaire de terrorisme, étaient entraîneurs dans une équipe de football amateur à Lagny (Seine-et-Marne).

La municipalité de Lagny (Seine-et-Marne) a écarté deux entraîneurs de l'US Lagny, club amateur de football. Selon RTL, qui révèle l'affaire, les deux individus étaient connus des services de renseignement pour avoir pris part et orchestré une filière de départs de djhihadistes vers la Syrie et l'Irak. Une cellule mise sur pied à la mosquée de Lagny, un lieu de culte d'ailleurs fermé après les attentats de novembre 2015.

La mairie alertée par des signes de radicalisation

La semaine dernière, l'un des deux hommes qui était entraîneur de l'US Lagny a été écroué pour ne pas avoir respecté son assignation à résidence. L'autre homme, également entraîneur de l'équipe municipale, est pour sa part mis en examen pour association de malfaiteurs en vue d'une entreprise terroriste.

Les deux entraîneurs avaient gravis les échelons au sein de l'US Lagny, passant de simples spectateurs jusqu'à devenir les responsables des équipes senior l'été dernier. Mais la mairie a été alerté par certains signes de radicalisation. Lors d'une rencontre avec une autre équipe, l'équipe de l'US Lagny avait notamment prié sur le terrain. 

Rubriques

Société