Désinformation

On apprend donc aujourd’hui que la Cour des Comptes va sortir douze notes sur les grands enjeux économiques (retraites, dette, Etc.…) afin de lutter contre la "désinformation" à laquelle les "nouveaux dispensateurs de fantasme" (dixit Moscovici le patron de la Cour) ne manqueront pas de se livrer pendant la présidentielle. Un travail de vérité donc. Vraiment ? Passons sur l’ironie immense qu’il y a à recevoir des leçons de saine gestion de la part d’un ex-ministre des Finances ayant raté tous ses objectifs budgétaires durant son passage à Bercy et concentrons-nous sur l’essentiel : la prétention à l’objectivité et à la vérité.Les messages dispensés par les notes ont déjà été annoncés par Mosco : "une réforme (des retraites) est incontournable", l’effacement de la dette Covid est "une illusion sympathique". Ils peuvent rencontrer notre assentiment ou notre opposition (ça n’est pas la question) mais il faut les prendre pour ce qu’ils sont : des options de politique économique en regard desquelles on peut mettre d’autres options (sur le financement du système de retraite ou sur l’annulation de la dette Covid, par exemple).

Rubriques

Société