Des moines obèses à cause des offrandes

En Thaïlande, des milliers de moines bouddhistes sur les 300.000 que comptent le pays sont devenus obèses à cause des offrandes sucrées que leur offre quotidiennement le peuple. Un véritable problème de société pour le pays. 

La tradition d'offrir aux moines bouddhistes de la nourriture, le plus souvent sucrée, est particulièrement ancrée en Thaïlande, où les statues de Bouddha le montre joufflu. Air du temps oblige, les traditionnelles oboles de riz se sont transformées en paniers de "junk-food", contenant bien souvent des chips et des boissons énergétiques, dans un pays où malgré les scandales de moines menant la grande vie et détournant l'argent des fidèles, le peuple est toujours aussi fervent de ces derniers. Ainsi, faire des offrandes aux moines bouddhistes porterait chance à tout un chacun. 

La plupart du temps, les moines n'ont même pas à faire l'effort de sortir de leurs temples pour recevoir directement ces offrandes ; dans les supermarchés, des rayons entiers leur sont d’ailleurs consacrés, avec des paniers spécialement conçus pour ces offrandes. Des dons qui vont bien trop loin pour les autorités sanitaires, qui s'inquiètent du nombre croissant d'obèses chez ces prêtres bouddhistes, avec pour conséquence l'augmentation du diabète et de l'hypertension au sein du clergé. 

Sur les 3.500 moins examinés dernièrement, 15% étaient devenus obèses, un taux qui monte à 48% lorsque l'on interroge les moines bouddhistes eux-mêmes. Par ailleurs, les moines ne sont pas censés faire du sport et ils sont dans l'obligation d'accepter toute offrande. Face à ce fléau, certains moines ont entrepris de rédiger une charte de bonnes pratiques à suivre. Mais les mauvaises habitudes semblent déjà bien installées...

Rubriques

Société