Des manifestants arrêtés à Moscou

Mercredi 12 juin, une manifestation a eu lieu à Moscou, en soutien au journaliste injustement arrêté Ivan Goulounov. Plus de 400 manifestants ont été arrêtés à leur tour.

La marche à Moscou au nom d’Ivan Goulounov a très mal tourné. Les autorités ont rapidement mis fin à la manifestation (non autorisée par la mairie) et ont arrêté plus de 400 manifestants, dont l’opposant au Kremlin, Alexeï Navalny. Cette marche s’inscrivait dans la suite logique de la mobilisation de la société civile pour faire libérer le journaliste d’investigation et visait à dénoncer le comportement des autorités dans cette affaire. Ivan Golounov, accusé de trafic de drogue, a été disculpé et libéré mardi 11 juin. Le journaliste était réputé pour avoir mené des enquêtes approfondies sur la corruption des élites et les malversations dans certains secteurs.

“Le pouvoir a terriblement peur de la démonstration de solidarité fantastique et unanime dans l’affaire Golounov. Il est donc important pour eux de détruire d’abord la solidarité générale, puis d’intimider et d’emprisonner ceux qui insistent”, a expliqué Alexeï Navalny sur Twitter. Plus de 1 000 personnes s’étaient réunies dans le centre-ville de Moscou pour manifester contre les arrestations abusives et infondées.

Rubriques

Injustices