Des heurts sur l’esplanade des Mosquées

Les policiers israéliens et les fidèles palestiniens se sont affrontés sur l’esplanade des Mosquées à Jérusalem, dimanche, le premier jour de l’Aïd al-Adha.

Les célébrations de fêtes musulmane et juive tombaient le même jour. Mais ont surtout eu lieu dimanche des heurts avec les policiers israéliens. Selon la police, après la prière dans la mosquée Al-Aqsa, en plein milieu de l’esplanade, quelques Palestiniens se sont mis à crier des slogans contre les forces de l’ordre et leur ont lancé des projectiles. Les policiers ont alors dû lancer des grenades assourdissantes afin de disperser la foule.

Assia Abou Snineh, de 32 ans, a expliqué : “C’est notre mosquée, c’est notre Aïd, mais l’armée est arrivée et elle a commencé à frapper et à lancer des grenades assourdissantes”. 14 blessés ont été recensés parmi les civils, contre 4 blessés parmi les policiers. Les forces de l’ordre ont ensuite bloqué l’accès aux juifs qui célébraient leur fête Ticha Beav. Accablées par les critiques, elles ont finalement ouvert une porte. Les juifs peuvent donc accéder au site, selon des horaires précis, mais n’ont pas le droit de prier, afin que les tensions soient évitées.

Rubriques

Société