Les députés vont se faire rembourser 1.200 euros de loyer mensuel à Paris

Dès 2018, les députés pourront se faire rembourser 1.200 euros de loyer par mois pour un logement sur Paris...

Alors que l'on apprenait ce mercredi qu'une députée LREM se plaignait de devoir manger des pâtes à cause de son salaire trop faible - 5.000 euros mensuels, tout de même -, les députés devraient en tout cas arriver à se loger sur Paris sans soucis grâce à une nouvelle indemnité mensuelle. Une décision censée parer au nombre insuffisant de couchages disponibles à l'Assemblée nationale et au coût exorbitant des nuits d'hôtel. Désormais, les députés disposeront d'une indemnité de 1.200 euros par mois pour louer un logement dans la capitale.

À partir du 1er janvier 2018, certains élus qui "campaient" au Palais Bourbon, faute de logement à proximité, auront "la possibilité de louer un logement dont le loyer sera pris en charge par le budget de l’Assemblée nationale à une hauteur aujourd’hui estimée à 1.200 euros par mois". En outre, les éventuels surplus seront également remboursés au titre de l'indemnité représentative de frais de mandat.

Pour le premier questeur de l'Assemblée nationale, Florian Bachelier, cette indemnité a "le double avantage d’améliorer les conditions de vie et donc de travail des députés, en en finissant avec le nomadisme inconfortable" et "d’être beaucoup moins coûteuse pour le budget de l’Assemblée nationale". En effet, les coûts engendrés par l'hébergement à l'hôtel s'élevaient pour certains députés à 3.200 euros mensuels... Que nos députés se rassurent, les pâtes à chaque repas et le camping à l'Assemblée sont enfin finis.

Rubriques

Société