La France a déjà dépensé toutes ses recettes de 2017. Depuis ce mardi et jusqu'à la fin de l'année, le pays va vivre à crédit.

C'est un rapport sévère qui vient d'être publié. Il s'agit de l'étude de l'Institut économique Molinari. Pour sa troisième publication, elle révèle que le budget de l'État français se dégrade, avec 55 jours à crédit par an. Une période qui s'est allongée de trois jours en seulement quatre ans, alors qu'elle a diminué de 16 jours dans les autres pays de l'Union européenne.

Ce qui veut dire que la France doit vivre à crédit depuis ce mardi et jusqu'à la fin de l'année. Les autres pays membres de l'UE épuiseront en moyenne leurs ressources que le 6 décembre et ne vivront donc à crédit que pendant 25 jours, soit presque 7 jours plus tard que l'année dernière. En comparaison, la France va elle devoir vivre à crédit un jour de plus qu'en 2016.

Ainsi, Paris tient un triste record : celui du plus gros déséquilibre budgétaire avec 55 jours, devant l'Espagne (50 jours) et la Roumanie (48 jours). À l'inverse, quatre pays sont excédentaires, et notamment la Suède et l'Allemagne, avec respectivement 20 et 7 jours de dépenses en excédents.

Réagissez !

Vous devez être connecté pour commenter

L'appli !

L'application mobile Le Vrai Site

Téléchargez maintenant !