Décès d’un ancien résistant juif

Georges Loinger, résistant pendant la Seconde Guerre mondiale, est décédé le 28 décembre à 108 ans.

L’hommage à une figure de la résistance

Georges Loinger avait sauvé plusieurs centaines d’enfants juifs pendant l’Occupation, lors de la Seconde guerre mondiale. Il s’est éteint vendredi 28 décembre à l’âge de 108 ans.

C’est la Fondation pour la mémoire de la Shoah qui a annoncé la nouvelle, via un communiqué publié sur son site Internet : « Ancien résistant durant la Seconde Guerre mondiale, Georges Loinger nous a quittés vendredi 28 décembre à l’âge de 108 ans. Avec lui s’éteint un homme d’exception dont les combats resteront dans les mémoires ».

Le CRIF (Conseil représentatif des institutions juives de France) a également tenu à rendre hommage à « ce combattant qui fait figure d’exemple pour le peuple juif et pour la France ».

Des centaines d’enfants juifs sauvés

D’abord prisonnier de guerre en Bavière, Georges Loinger s’est évadé en 1940. Avec son épouse, ils ont sauvé 125 enfants juifs allemands en les dispersant dans des maisons de l’Oeuvre de Secours aux Enfants, puis dans des familles ou des institutions. L’homme a ensuite fait passer plus de 350 enfants juifs en Suisse. Malheureusement, certains convois n'arriveront jamais à bon port, mais une grande partie des enfants a pu être sauvée.

Rubriques

Société