Ce lundi, le parquet a fait savoir que le curé suspendu par le diocèse est "mis en cause de manière grave par des personnes aujourd'hui adultes".

Le curé niçois, accusé d'attouchements sexuels et suspendu par le diocèse de toute activité en contact avec des jeunes, se serait livré à des attouchements sexuels sur "un très grand nombre de victimes potentielles", a fait savoir le parquet ce lundi. Le procureur de la République de Nice, Jean-Michel Prêtre, a précisé que les accusations portent sur "des faits à caractère sexuel qui auraient pu être commis à l'encontre d'élèves alors qu'il était aumônier du collège Stanislas". Le curé niçois est "mis en cause de manière grave par des personnes aujourd'hui adultes", a ajouté le représentant du ministère public.

Un curé en fonction depuis environ trente ans

"On est devant des faits décrits de manière très circonstanciée, avec des sources multiples, diverses et cohérentes, trois éléments qui créent la conviction que cela a bien pu se passer", a poursuivi le procureur de la République de Nice, expliquant : "C'est quelqu'un qui était en fonction depuis de très longues années, 30 ans grosso modo, cela peut donc concerner un très grand nombre de victimes potentielles".

Pour l'instant, seule une victime a déposé plainte au pénal. Une plainte qui porte sur des faits d'attouchements sexuels présumés, qui auraient eu lieu durant un camp de vacances dans les années 1990. La Sûreté départementale est en charge de l'enquête.

Réagissez !

Vous devez être connecté pour commenter

L'appli !

L'application mobile Le Vrai Site

Téléchargez maintenant !