Le CSA saisit par Henri d'Orléans après des blagues des "Grosses Têtes" sur son fils handicapé

Henri d'Orléans n'a pas vraiment apprécié les plaisanteries de Laurent Ruquier et de sa bande sur RTL, au sujet de son fils handicapé mental, décédé fin décembre...

Les "Grosses Têtes" ne font pas rire tout le monde, surtout lorsqu'elles plaisantent sur le handicap mental du fils du comte de Paris, Henri d'Orléans. Ce dernier a saisi le CSA concernant des blagues faites par Laurent Ruquier et ses acolytes sur le handicap mental de son fils aîné, mort fin décembre. Des plaisanteries malheureuses, entendues à l'antenne de RTL le 2 janvier dernier.

D'après Le Figaro, Henri d'Orléans a saisi le Conseil supérieur de l'audiovisuel « au nom de tous les enfants handicapés de France, pour atteinte à la dignité humaine ». Le CSA, qui dit avoir enregistré le courrier du comte de Paris ce vendredi, n'a pas reçu d'autres signalements concernant l'émission du 2 janvier.

Durant l'émission en question, l'animateur Laurent Ruquier demandait à ses chroniqueurs où allait être inhumé le prince François de France, fils aîné d'Henri d'Orléans. Les invités ont alors émis plusieurs suggestions sous forme de blagues malvenues sur les handicapés mentaux. Ce dimanche, l'émission était toujours disponible sur le site de RTL.

Rubriques

Société