Cris de singe lors de Russie-France : ouverture d'une procédure disciplinaire contre la fédération russe

Des cris de singe avaient été entendus lors du match amical opposant la Russie à la France, fin mars. Les footballeurs visés étaient Paul Pogba et Ousmane Dembélé. 

"Une procédure disciplinaire a été ouverte contre la Fédération russe de football", suite aux cris de singe entendus lors du match amical Russie-France, fin mars, lancés à l'encontre des footballeurs Paul Pogba et Ousmane Dembélé, a annoncé ce mardi un porte-parole de la Fifa.

Deux mois avant le début de la Coupe du Monde en Russie, l'instance du football mondiale réagit enfin. "Nous n'avons pas d'autre commentaire à ce stade", a conclu la Fifa.

Les cris de singe avaient été entendus le 27 mars dernier à Saint-Pétersbourg, par plusieurs photographes français, dont un de l'AFP. Des cris lancés à l'encontre de l'attaquant français Ousmane Dembélé. De nombreux téléspectateurs avaient par la suite affirmé sur les réseaux sociaux avoir entendu des cris de singe visant Paul Pogba, lorsqu'il avait touché le ballon à la 73e minute. 

"Ce qui nous inquiète, c'est que ça ait lieu à deux mois et demi de la Coupe du monde, dans un stade qui va accueillir une demi-finale", avait alors commenté le directeur de Fare (le football contre le racisme en Europe en français), Piara Powar, à l'issue de cette rencontre. 

Pour leur part, les services de la Fédération russe (RFU) disent n'avoir rien entendu ni enregistré quoi que ce soit allant dans ce sens, avait indiqué fin mars leur responsable Alexeï Tolkatchiov, en charge de la sécurité.

Rubriques

Société