Covid-19 : premier emprisonnement

Un homme âgé de 35 ans a été verbalisé à huit reprises avant d’écoper de quatre mois de prison ferme pour avoir enfreint le confinement.

Un homme a été verbalisé à huit reprises pour ne pas avoir respecté les règles de confinement liées à la pandémie du nouveau coronavirus. Ce mardi 24 mars, il a été condamné à quatres mois de prison ferme et écroué dans la Loire. Alors qu’il était en libération conditionnelle, ce dernier a dû retourner derrière les barreaux au centre de détention de La Talaudière. Il a été déclaré coupable de “mise en danger de la vie d’autrui” par le tribunal correctionnel face à l’épidémie du Covid-19.

Dans le même département, un jeune homme âgé de 19 ans a été jugé pour des faits similaires en comparution immédiate. Ce dernier a été verbalisé à dix reprises par la police ces derniers jours et a écopé de quatre mois de prison avec sursis probatoire pendant deux ans.

Pour rappel, la violation des règles de confinement est punie d’une amende de 135 euros et de 1500 euros en cas de récidive dans les quinze jours. Dans le cas de “quatre violations dans les trente jours”, le délit est puni de 3700 euros d’amende et six mois de prison au maximum.

Rubriques

Société