Sur les réseaux sociaux, de nombreuses femmes ont rapporté avoir été victimes d'agressions sexuelles ce dimanche soir, lors des festivités qui ont suivi la finale de la Coupe du Monde, remportée par les Bleus. Le préfet de police de Paris les invite à porter plainte. 

Au lendemain de la victoire des Bleus en Coupe du Monde, et des nombreuses célébrations qui s'en sont suivies dans toute la France, plusieurs femmes ont rapporté sur les réseaux sociaux avoir subi des agressions sexuelles de la part d'hommes alcoolisés, dans les rues lors de la soirée de dimanche. Des témoignages compilés sur Twitter sous le hashtag #MeTooFoot. 

Face à ces "délinquants", le préfet de police de Paris, a invité toutes ces femmes à déposer plainte. Invité sur Europe 1 ce matin, Michel Delpuech a ainsi expliqué qu'il fallait "que ces faits soient portés à la connaissance des services, pour que les investigations soient menées", tout en assurant que les services de police seront "évidemment sans complaisance avec les auteurs s'ils sont identifiés". 

Deux hommes ont d'ailleurs déjà été mis en cause dans des affaires d'agressions sexuelles pendant les festivités de la finale de la Coupe du Monde. Il s'agit d'un mineur qui ce lundi soir a été déféré dans le cadre d'une procédure visant des faits d'agression sexuelle. Le second individu, interpellé lundi après-midi, a été placé en garde à vue ce mardi pour "exhibition sexuelle" et "agression sexuelle".

Réagissez !

Vous devez être connecté pour commenter

L'appli !

L'application mobile Le Vrai Site

Téléchargez maintenant !