Coronavirus : un menteur en prison ?

En Russie, un homme a simulé une contraction du nouveau coronavirus. Une blague qui risquerait de lui coûter cinq ans de prison.

Un homme risque cinq ans de prison pour avoir fait semblant de contracter le coronavirus dans le métro moscovite. La blague a été filmée et diffusée sur les réseaux sociaux. Dans la vidéo prise avec un smartphone, on peut apercevoir un homme portant un masque sur la bouche s’écrouler au milieu de la rame d’un métro devant des passagers terrorisés.

Cette vidéo a fait le tour de la toile et n’est pas passée à la trappe des policiers de la ville. L’auteur de la farce a été interpellé et risque jusqu’à cinq ans de prison pour “hooliganisme”. Selon son avocat, l’objectif de cette blague était “d’attirer l’attention du public sur le problème du coronavirus, sur la nécessité pour les gens de se protéger et sur le manque de masques”. Deux autres personnes, complices de cette mauvaise blague sont également recherchées par les forces de l’ordre.

Rubriques

Société