Coronavirus : Ils brûlent un hôpital

Ce vendredi 28 février, des habitants de Bandar Abbas, dans le sud de l’Iran, ont incendié un hôpital.

A la suite d’une rumeur, des habitants ont incendié un hôpital. Ces derniers pensaient que certains patients étaient porteurs du coronavirus. Le premier épicentre de l’épidémie en Iran est la ville de Qom. Les habitants effrayés par le nouveau coronavirus ont décidé de détruire l’établissement.

Selon un porte-parole de l’hôpital, Fatima Norouzian, aucun patient n’était atteint du coronavirus. Elle explique : “Ce ne sont que des mensonges”. Ce samedi 29 février, le ministère iranien de la Santé faisait état de 593 cas recensés et 43 décès qui ont eu lieu pour la plupart dans la capitale de Téhéran et dans la ville de Qom. Le service local de la BBC évoquait 210 morts, mais ce chiffre a été démenti par le gouvernement.

Ce mardi 3 mars, le bilan de l’épidémie de coronavirus a dépassé les 3100 morts dans le monde et la France a recensé 191 cas et trois morts. Face à cette situation, le gouvernement a pris des mesures.

Rubriques

Société