Coronavirus : ils sont rapatriés en France

Les français de la région de Wuhan pourront revenir sur leur territoire d’origine en milieu de semaine.

La ministre de la santé, Agnès Buzyn a annoncé, ce dimanche 26 janvier le “rapatriement par voie aérienne directe” des français de la région de Wuhan qui s’effectuera en milieu de semaine. Ce rapatriement vers la France sera sous la supervision “d’une équipe médicale dédiée”. Afin d’éviter une pandémie, ils devront être isolés durant une période d’incubation de 14 jours, dès leur retour.

Contrairement à la Chine, la France n’a pas mis en place de mesure de contrôle avec vérification systématique de la température corporelle, aux frontières des passagers venant du pays. De ce fait, l’aéroport de Roissy mettra en place “une équipe médicale d’accueil” afin de prendre en charge les personnes qui pourraient présenter les symptômes.

En plus des trois personnes contaminées et prises en charge à Bordeaux et à Paris, six autres français sont actuellement placés sous contrôle médical. Les résultats de leur tests qui devraient arriver ce lundi 27 janvier détermineront l’état de santé de ces individus. Selon Agnès Buzyn : “Ce sont des personnes qui sont dans d’autres villes, arrivées essentiellement de Wuhan”.

Rubriques

Société