Des cookies aux cendres de papy

Aux États-Unis, une lycéenne aurait concocté à ses camarades des cookies réalisés avec... les cendres de son papy décédé. 

Les faits se sont déroulés le 4 octobre dernier, à la Da Vinci Charter Academy, un lycée californien aux États-Unis. Ce jour-là, une lycéenne confectionne et offre à ses camarades de classe des cookies. Au moins neuf élèves croquent allégrement dedans, loin de se douter de l'ingrédient mystère que la jeune fille a ajouté à sa recette. En effet, selon les propres dires de la lycéenne, jugés malheureusement forts crédibles par la police de Davis (Californie), elle a mélangé dans la patte à cookie les cendres de son grand-père. 

Alors que certains lycéens en ont mangé sans savoir exactement ce qu'il y avait dedans, d'autres ont été prévenus de la présence de cendres humaines dans les cookies, mais ont choisi de quand même les goûter, déplore Paul Doroshov, de la police de Davis. 

L'un des élèves à en avoir mangé rapporte qu'une fille de sa classe lui a proposé un gâteau en spécifiant qu'il contenait "un ingrédient spécial". L'adolescent, pensant à du cannabis, a croqué dedans pour s'apercevoir que le biscuit, qui n'avait pas de goût bizarre, contenait "de petits grains gris" et "craquait sous la dent, comme quand on mange du sable étant enfant"...

Les policiers, qui ont ouvert une enquête, tentent maintenant de qualifier les faits juridiquement. Une section du Code pénal de Californie se rapportant à la profanation de cadavres pourrait être utilisée, mais le chef de troubles à l'ordre public serait plus approprié, estime Paul Doroshov. 

L'un des responsables du lycée déplore pour sa part que les médias se soient emparés de ce qui s'apparente à "une affaire de famille" et assure que les élèves ayant consommé ces macabres cookies ne courent aucun risque sanitaire. 

Rubriques

Société